Les étapes du ravalement pour donner un air neuf à votre façade

Au fil des années, l’état de votre façade risque de se détériorer. Quand la maison perd de sa splendeur, le seul moyen d’y remédier est de procéder au ravalement de façade. De plus, il s’agit d’une obligation qui incombe à tout propriétaire dans un souci d’esthétisme et de sécurité. Bien entendu, comme pour tous travaux liés à la construction, il faut faire appel à un professionnel pour effectuer les travaux. Toutefois, connaitre ces étapes est essentiel pour mieux planifier et envisager tout ce qui vous attend pour donner une seconde jeunesse à votre façade.

L’évaluation de l’état de la façade et diagnostic

La façade tient un rôle esthétique majeur, d’où l’engouement des propriétaires à procéder au ravalement dès que les ravages du temps commencent à se voir.Tâches comme l’efflorescence et les fumées de cheminée, crépi abimé, fissure et décollement d’enduit, couleur terne… peuvent dégrader les murs extérieurs.À ces raisons esthétiques peuvent s’ajouter des problèmes d’isolation et d’étanchéité. Un diagnostic est nécessaire pour avoir un devis qui vous permettra de préparer votre budget.

Il faut savoir que la dégradation d’une façade peut résulter de différents facteurs comme la mauvaise qualité de la précédente peinture, la stagnation d’humidité, les joints abimés ou encore les diverses pollutions.

La préparation du chantier

Le ravalement de façade est une opération assez importante, c’est pourquoi il faut prendre le temps de bien se préparer. Il est d’ailleurs conseillé de confier les travaux à un professionnel comme ce ravaleur dans le 67 pour s’assurer les qualités des opérations.

D’abord, il faut entamer une démarche auprès de la mairie. Il s’agit notamment de la déclaration préalable de travaux. Il faut demander une autorisation de la mairie si votre échafaudage empiète la voie publique. Généralement, cet empiètement donne lieu au paiement d’une taxe locale d’occupation de la voirie.

Ensuite, il faut procéder à la préparation de la façade à rénover. Dans un premier temps, il doit être nettoyé pour une meilleure adhésion du traitement à appliquer par la suite. Différents matériels et techniques de nettoyage peuvent être utilisés pour la préparation du chantier. Leur choix dépend de chaque cas, le professionnel va choisir parmi différentes méthodes comme le ponçage,le jet d’eau à haute pression, le gommage, l’utilisation de produits chimiques, la nébulisation, le peeling (il s’agit d’une sorte d’enduit que l’on va appliquer sur la surface qu’il faut ensuite enlever)

Le ravalement proprement dit

Après le nettoyage, les professionnels vont procéder au ravalement suivant les techniques définies précédemment. Bien évidemment, elles dépendent de l’état de la façade, des problèmes à résoudre et du rendu recherché. Les professionnels vont également vérifier le système d’écoulement d’eau comme la gouttière, les tuyaux…Le ravalement en soi se fait en quelques étapes, à savoir :

  • La rénovation du revêtement existant ou de l’installation d’une nouvelle façade en carrelage, en brique, enduit, en pierre, crépi ou en béton…
  • La peinture qui est l’étape finale du ravalement. Il est surtout nécessaire pour les revêtements en pierre, en béton, en brique ou en bois. Elle constitue la touche finale qui va octroyer le look que vous désirez à votre extérieur.