Le guide des travaux de ramonage

Le ramonage périodique de votre appareil de chauffage n’est pas une option, mais une obligation. Mais c’est aussi la garantie de l’efficacité et du bon fonctionnement de votre équipement. De plus, cette opération permet de prévenir les accidents domestiques relatifs aux installations non entretenues. Voici un guide vous permettant de tout comprendre sur les travaux de ramonage.

La nécessité et l’obligation de ramoner sa cheminée

Le ramonage est l’action qui consiste à enlever les dépôts de suie à l’intérieur du chauffage. Il se traduit par l’entretien des parois internes des conduits qui permet notamment de garantir le bon état, la propreté et la performance de l’appareil. Pour cela, l’appel à un ramoneur est indispensable. De plus, une telle opération est importante pour prévenir les empoisonnements au monoxyde de carbone et les autres sinistres qui peuvent survenir de l’intérieur du chauffage.  En outre, les personnes préoccupées de leur empreinte carbone seront également heureuses de savoir que les travaux de ramonage permettent de limiter les émissions polluantes.

Sujet a lire : Quelle option choisir pour débarrasser une maison

La fréquence annuelle de ramonage

Le ramonage doit être effectué au moins une fois par an pour les installations au gaz. Les habitants d’une maison équipée d’un chauffage à combustible solide de leur côté sont tenus de faire appel à un ramoneur deux fois par an. Cependant, cette fréquence d’entretien est variable en fonction de quelques paramètres comme :

  • Les conditions stipulées dans le contrat d’assurance maison
  • Les règlements locaux

Si vous prévoyez un seul ramonage par an, vous êtes libre de choisir le moment auquel vous voulez le réaliser. Par contre, si vous devez ramoner votre chauffage à deux fois par an, le premier entretien doit être fait pendant la saison de chauffe intensive.

A lire aussi : Comment refaire l’étanchéité d’une évacuation de WC?

Le ramoneur : le professionnel du ramonage

Le ramoneur est le professionnel du fonctionnement et du bon état des conduits de fumée. Il a les compétences et les connaissances nécessaires pour prendre soin et entretenir ces derniers. Aussi, ce spécialiste peut se déplacer pour résoudre les problèmes concernant votre cheminée ou votre poêle à bois. A noter que pour profiter d’un nettoyage de qualité et obtenir un certificat de ramonage, il est recommandé de faire appel à un professionnel comme cet artisan ramoneur à Gironde sur ce site : https://www.ramoneur-33.fr .

Il existe deux sortes de ramonage : leur ramonage mécanique et le ramonage chimique. Dans le premier cas, le ramoneur enlève les suies avec un hérisson ou une brosse métallique destinée aux ouvrages maçonnés. L’entretien chimique de son côté consiste à faire brûler des substances chimiques dans l’appareil pour enlever les suies.

Prix d’un ramonage

Le prix des travaux de ramonage est très variable. Il varie d’un type d’installation à un autre et en fonction du ramoneur contacté. À titre indicatif :

  • Le ramonage d’une cheminée au fioul coûte environ 65 euros
  • Le prix pour ramoner une cheminée au charbon est d’environ 55 euros
  • Le tarif moyen d’un ramonage d’une cheminée au gaz est de 60 euros
  • Le coût d’entretien d’un poêle à bois est évalué à 90 euros
  • Le tarif d’un ramonage chimique est estimé à 40 euros

Plusieurs paramètres déterminent le prix d’un tel service, à savoir le type de combustible utilisé, la date de dernier ramonage, la taille de l’appareil à nettoyer et les frais de déplacement.

 

Recevez l’e-mail quotidien qui rend la lecture des nouvelles vraiment agréable. Inscrivez-vous à la newsletter et rester informé gratuitement.
© 2021 Tous droits réservés
-
Pubcheztom.fr
-
Mentions Légales
-
Contact