Ramonage de cheminée : pourquoi est-il nécessaire ?

Quand l’hiver approche, tout le monde commence à mettre en marche leur chauffage pour accueillir la saison. Certains choisissent les systèmes de chauffages révolutionnaires tandis que d’autres préfèrent encore se réchauffer en allumant du bois dans la cheminée. Cette dernière, étant un conduit d’aération, peut engendrer des risques si elle se bouche. Afin d’éviter cette saturation, il est donc indispensable de la faire nettoyer régulièrement par un professionnel de cheminée, appelé ramoneur.

À qui revient la charge du ramonage ?

En général, tout dépend du logement.  Si la cheminée appartient à une maison individuelle, la charge du ramonage est attribuée à l’utilisateur. Celui-ci peut soit être au statut de propriétaire, soit en tant que locataire. Le ramonage fait partie des charges locatives,si l’occupant n’est pas le propriétaire, mais un locataire. Ainsi, il doiten discuteravec le propriétaire du logement avant de prendre la décision de faire ramoner la cheminée pour en déterminer à qui reviennent les dépenses. Dans un autre cas, lorsque l’appareil est associé àplusieurs appartements, c’est le syndicat qui doit s’en charger pour la sécurité de tous les occupants. En d’autres termes, les charges du ramonage reviennent à l’utilisateur de la cheminée. De ce fait, il lui appartient d’engager un professionnel ce ramoneur expérimenté situé en Seine Saint Denis qui s’occupera du nettoyage des conduits.

Que peuventêtre les risques d’une cheminée non ramonée ?

Vis-à-vis de la loi, le ramonage est une obligation pour tous les détenteurs de cheminée dans leur maison. Le ramonage consiste à entretenir régulièrement les conduits d’aération. Une cheminée mal entretenue peut provoquer d’énormes impacts sur la santé et la sécurité des habitants et de leur entourage. La combustion du bois dans la cheminée entraine l’apparition de la suie et des composants toxiques qui viennent se coller sur sa paroi. La multiplication de ces substances chimiques augmente au fur et à mesure que vous utilisez la cheminée. Et une grande quantité de ces éléments entraînent un dysfonctionnement au niveau de la cheminée. En effet, celle-ci finit par se boucher. Les problèmes d’évacuation commencent alors à survenir. La formation de gaz toxiques est à craindre. Ce qui risque de causer un incendie ou une contamination de l’air. Les risques de suffocation sont alors accrus pour les occupants de la maison et ses voisins. À titre d’information, un ramonage est attesté par un certificat, que l’assurance demande en cas d’incendie inopiné. L’absence de ce justificatif vous prive des couvertures de l’assurance. Des amendes supplémentaires pour non-respect de la loi sont à craindre.

Comment prévenir les incendies ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, lorsque vous utilisez une cheminée vous devez prévoir un entretien régulier. Ce métier est généralement fait par un expert pour plus de sécurité. C’est aussi une obligation faite par la loi pour assurer la protection des personnes qui vivent dans un logement. Faites diagnostiquer la cheminée par un ramoneur agréé,avant son utilisation. Il vous informera si celle-ci est opérationnelle. Il se chargera de vérifier si toutes les installations sont bien mises en place,afin de prévenir les risques d’accident. Recouvrez l’extrémité de  la cheminée d’uncouvercle en forme de parapluie pour éviter que des animaux y entrent. À la place des papiers journaux, des cartons, l’utilisation des bois secs pour la cheminée est fortement recommandée. La mise en place d’un détecteur d’incendie est aussi indispensable pour vous alarmer en cas de danger.