Comment nettoyer une ligne d’échappement ?

Un moteur peut-être à combustion (le plus courant) ou électrique. Pour le modèle à combustion, le carburant utilisé pour faire fonctionner le moteur est brûlé, entraînant ainsi la formation de gaz de combustion. Ces gaz sont acheminés vers l’extérieur à travers différents tuyaux et éléments qui font partie de la ligne d’échappement. Si la partie visible est seulement le pot d’échappement à l’arrière du véhicule, c’est tout un ensemble de pièces et de mécanismes qui entrent en jeu ! 

Toutefois, comme n’importe quelle pièce auto, la ligne d’échappement nécessite un minimum d’entretien pour rester plus performante et plus durable. Comment fonctionne t’elle et comment la nettoyer ? Zoom sur l’entretien de la ligne d’échappement. 

A lire également : Impact pare-brise : peut-on l’éviter ?

Qu’est-ce qu’une ligne d’échappement ?

La ligne d’échappement est le dispositif qui permet de récupérer les gaz d’échappement et de les transporter pour leur évacuation vers l’extérieur. Toutefois, avant d’être expulsés, les gaz sont soumis à différents traitements, notamment pour réduire leur toxicité (grâce à un filtrage des particules polluantes), et leur niveau sonore. La ligne d’échappement se compose principalement d’un collecteur, de différentes sortes de tuyaux, de silent blocs (qui permettent notamment de diminuer les vibrations et de réduire les bruits causés par la combustion et l’expulsion des gaz), et d’un pot d’échappement en bout de ligne. Un pot catalytique, des silencieux et des filtres à particules peuvent aussi faire partie des éléments de la ligne d’échappement. Il est important de bien choisir sa ligne d’échappement, car elle impacte le bon fonctionnement et la longévité du moteur, mais aussi la consommation en carburant.

Les étapes de nettoyage d’une ligne d’échappement

Si vous constatez un bruit de moteur anormal, ou une fumée noire et épaisse qui s’échappe du pot d’échappement, il est impératif de faire vérifier le système d’échappement. Toutefois, pour éviter de vous retrouver avec une ligne d’échappement moins performante, son nettoyage est nécessaire ! Peu d’automobilistes y pensent, mais l’entretien auto ne consiste pas uniquement à remplacer des pièces endommagées. Il s’agit aussi de prévenir l’usure, notamment grâce à un nettoyage régulier. La ligne d’échappement, placée en dessous de la voiture est directement exposée aux conditions extérieures : poussières, traces de carburant, de goudron, de boue, débris divers… Pour nettoyer une ligne d’échappement, cela commence par le pot d’échappement, la pièce la plus exposée aux saletés. Pour cela, il existe plusieurs méthodes simples, qui ne nécessitent pas forcément l’intervention d’un professionnel : 

A voir aussi : Qu’est-ce qu’un support de téléphone de voiture ?

  • Le coca, qui contient de l’acide phosphorique, est très efficace et agit sur les traces d’impuretés. Pour un nettoyage en profondeur, le mieux est de détacher le pot et de le mettre à tremper plusieurs heures (voire même pendant 1 ou 2 jours) dans du coca.
  • Le savon, à frotter avec une paille de fer ou de la laine d’acier, est une bonne méthode pour enlever les traces de rouille. Toutefois, il est important de ne pas frotter trop fort pour éviter de rayer la surface.
  • Le vinaigre blanc : véritable produit miracle ! Un chiffon en microfibres et imbibé de vinaigre est une excellente façon de bien nettoyer le pot d’échappement et lui rendre tout son éclat. 
  • Le polissage : si vous observez des traces de rouilles ou des traces de saleté tenaces et difficiles à faire partir, le polissage est recommandé. Cette méthode mécanique permet de poncer le pot à l’aide d’une brosse spécialement adaptée, montée sur une perceuse par exemple. 

Si vous devez nettoyer l’ensemble de la ligne d’échappement (notamment les filtres ou certains tuyaux), il est préférable de faire appel à un professionnel, qui dispose de tout l’équipement nécessaire pour procéder à ce type de nettoyage.

Laisser un commentaire