Que mettre dans une trousse à pharmacie ?

Nul n’est jamais totalement à l’abri de petits incidents même bien confiné chez soi. C’est pourquoi la trousse à pharmacie est un élément indispensable que vous soyez à la maison ou sur route ou en vacances. Toutefois, en tant que trousse de premiers soins, elle ne doit comporter que l’essentiel et rester pratique. Aussi, il ne faut pas oublier de vérifier son contenu régulièrement.

Le contenu de la trousse de secours en voyage

En premier lieu, il faut établir une liste des traitements habituels que chacun de vous prend. Ces médicaments seront à introduire en priorité. Ensuite viennent les éléments de base de la trousse :

  • Les carnets de vaccination de chaque participant
  • Un thermomètre pour prendre la température
  • Des compresses stériles
  • De la maille élastique
  • Du sparadrap
  • Des pansements
  • Une paire de ciseaux à bout rond
  • Un bandage tubulaire
  • De l’eau oxygénée
  • Un coussin hémostatique d’urgence.

Il est inutile de ramener toute votre pharmacie, prenez uniquement les indispensables comme les médicaments luttant contre le mal de transport, de l’aspirine et du paracétamol. Les médicaments antispasmodiques, antidiarrhéiques et antiallergiques font également partie des essentiels. Pensez également à apporter des tampons alcoolisés ainsi que des sachets antiseptiques cutanés. Une pince à épiler peut aussi être nécessaire pour enlever les échardes par exemple.

La trousse de secours familiale à avoir chez soi

Elle renferme à peu près les mêmes éléments que ceux composant la trousse de premiers soins pour voyage. Cependant, les tampons alcoolisés peuvent être remplacés par un flacon d’alcool à 70 °C.

Doivent être mis dedans des pansements compressifs, des gants à usage unique, des produits de rinçage oculaires, des pansements pour brûlés également. Il est important de revoir régulièrement les dates de péremption des médicaments pour éviter les surprises.

Des huiles essentielles dans sa trousse à pharmacie

Si vous n’aimez pas beaucoup utiliser les médicaments, il vous reste toujours l’aromathérapie. Cette sélection d’huiles essentielles de Madagascar à mettre dans votre trousse de secours :

  • La menthe poivrée : antidouleur par excellence, elle apaise les maux de tête et les troubles digestifs. Elle lutte également contre les nausées et le mal des transports.
  • L’ylang-ylang : en plus du parfum qu’elle dégage, l’huile essentielle d’Ylang-ylang possède des propriétés antidépressives et relaxantes.
  • Le ravintsara ou Cinnamomumcamphora: ayant des propriétés antivirales, cette huile combinée avec le niaouli soigne l’herpès, la grippe, la sinusite et le rhume.
  • Le Niaouli ou Melaleucaquinquinervia: également antivirale, elle peut aussi être utilisée en synergie avec de l’huile essentielle de citron pour soulager la trachéite.
  • Le clou de girofle : avec des propriétés antibactériennes et antivirales. Elle est aussi réputée pour ses vertus anti-inflammatoires, antispasmodiques, antalgiques, mais aussi cicatrisantes.
  • L’Eucalyptus smithii ayant des actions anti-infectieuses, antibactériennes, antivirales, stimulantes, immunitaires, anti-catarrhales, expectorant, antitussif et anti-inflammatoires.23