Découvrir la Namibie le temps d’un safari

La Namibie, cette ancienne colonie allemande, épate le monde entier avec ses paysages à couper le souffle et sa biodiversité exceptionnelle. Elle compte des étendues désertiques, des eaux côtières poissonneuses et des savanes peuplées de zèbres, de girafes, de lions, de rhinocéros noirs et de gazelles. Ses côtes aux milliers d’otaries, de dauphins et de flamants épatent plus d’un voyageur. Pour découvrir la Namibie, les globe-trotters pourront faire un safari. À noter que dans ce pays, un safari peut comprendre d’autres activités de plein air telles que le trekking, la pêche, l’équitation, la promenade à dos de dromadaire et le vol en montgolfière. Cette pratique permet donc de vivre une expérience unique lors d’un voyage dans l’un des États d’Afrique. Concernant les endroits où s’adonner à ce genre d’occupations, les bourlingueurs auront l’embarras du choix, car le territoire namibien regorge de sites propices à ce divertissement. Les routards pourront, par exemple, s’aventurer dans l’une des aires protégées de cette contrée, en ne citant que celle d’Etosha. Celle-ci est un point d’intérêt touristique d’envergure. D’ailleurs, ce lieu séduit près de 200 000 visiteurs chaque année.

Explorer le parc national d’Etosha

Le parc national d’Etoshaest un immanquable le temps d’un safari Namibie. Il est situé à environ 400 km au nord de Windhoek. Il s’étend sur une superficie de près de 22 275 km². Il abrite en son centre un lac salé asséché. Ce dernier a été créé par l’assèchement d’une mer intérieure. Il occupe une surface de 6 133 km². Il forme une vaste dépression d’argile blanchâtre qui ne se remplit d’eau qu’à la saison des pluies. À ce moment de l’année, le pan est fréquenté par des milliers de flamants roses et de grues couronnées. Ce phénomène constitue un spectacle qui ravira plus d’un ornithologue. Par ailleurs, en faisant un safari 4×4, les aventuriers auront l’occasion de circuler librement sur les nombreuses pistes balisées du parc national d’Etosha. Ils pourront partir à la découverte des mammifères de la réserve naturelle. À noter que les animaux du site se déplacent selon la saison. Pendant la saison humide, ils se dirigent vers des espaces plus verdoyants. Au cours de leur circuit, les bourlingueurs observeront de près les félins d’Afrique ainsi que les fameux Big Five.

Bons à savoir sur le parc national d’Etosha

Pour entrer dans le parc national d’Etosha, les globe-trotters auront le choix entre plusieurs portes. Ils pourront pénétrer dans cette réserve naturelle depuis Outjo, grâce à Andersson Gate. S’ils passent leur séjour à Tsumeb, ils visiteront le site en accédant par Von LindequistGate. Quant à Galton Gate, à l’ouest et King NehaleLyaMpinganaGate, ces portes se trouvent à 48 km de la route vers Ondangwa 11. Ces portails tiennent leurs noms de ceux des personnalités qui ont marqué l’histoire du parc. Par ailleurs, les horaires d’ouverture de ce dernier changent chaque semaine. Les touristes y accèdent entre le lever et le coucher du soleil. Arrivés sur les lieux, les photographes auront la possibilité d’améliorer leurs talents. Ils pourront prendre en photo des silhouettes d’animaux. En ce qui concerne l’hébergement, le parc national d’Etosha propose de nombreuses options de logement qui s’adaptent aux goûts de tout un chacun, variant du camping aux chalets surplombant les oasis éclairés. Par ailleurs, au cours de leur passage dans cet endroit, les routards bénéficieront de tous les services et conforts nécessaires qui vont leur permettre de passer une vacance mémorable. En effet, cette adresse possède des restaurants, des stations-service, des boutiques ainsi que des piscines où les touristes fatiguées par une longue journée de safari pourront se baigner en toute tranquillité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *