Les raisons de souscrire une assurance scolaire pour vos tout-petits

Les parents ont pour principale préoccupation le bien-être de leur enfant. Ils mettent alors tout en œuvre pour qu’il puisse s’épanouir et être en sécurité. C’est pour cela que beaucoup de parents souscrivent à l’assurance scolaire pour leurs enfants. Cela leur permet de les protéger, même quand ils sont absents. Voici les raisons pour lesquelles une assurance scolaire est indispensable pour vos tout-petits.

Une protection totale de l’enfant

Tout parent se doit de protéger son enfant quand il est présent à l’école, et même lorsqu’il est absent. Pour ce faire, vous devez prendre une assurance enfant. Cette couverture propose une protection de votre enfant à partir de l’âge de 2 ans. Dès qu’il fait ses premiers pas à la crèche ou à l’école, l’assurance enfant assure votre enfant jusqu’à l’université. Elle comporte plusieurs garanties. Vous avez la garantie responsabilité civile qui couvre tous les dommages que peut causer l’enfant.

A lire en complément : La faculté d'assurance, c'est quoi au juste

Que ce soit à l’école ou sur le chemin menant à l’école, l’assurance de votre enfant couvre tous les préjudices qu’il pourrait causer à autrui. Aussi, l’assurance scolaire de votre tout-petit le prend en charge en cas d’accident corporel subit par l’enfant. Il est intégralement pris en charge et soigné jusqu’à son rétablissement total.

L’assurance scolaire protège votre enfant en cas de vols

L’une des principales peurs des parents quand leur enfant va à l’école, c’est de se faire voler ou de se faire racketter. L’assurance scolaire permet de rembourser l’objet volé. L’enfant entre alors à nouveau en possession de son bien. Certaines compagnies d’assurance scolaire peuvent lancer une enquête pour dénoncer aux autorités de l’établissement les fauteurs de troubles. Si le vol a eu lieu sur le chemin de l’école, l’enquête aboutira à la dénonciation des auteurs aux autorités de la ville ou de la région.

En parallèle : L’importance d’assurer sa voiture

Continuer les cours malgré un accident

Si votre enfant est victime d’un accident et ne peut plus utiliser son moyen habituel pour se rendre à l’école, l’assurance scolaire est là pour lui. En effet, l’assurance se charge de trouver un type de transport spécial pour que votre enfant continue à se rendre au cours. Le moyen de transport trouvé est entièrement remboursé par l’assurance scolaire.

Si votre enfant se trouve dans l’incapacité totale de pouvoir se rendre à l’école à cause d’une immobilisation, l’assurance prend en charge sa remise à niveau scolaire. Tous les frais que vous avez engagés dans la récupération scolaire de votre enfant vous sont aussi remboursés. Vous bénéficiez jusqu’à 2000 euros par an à raison de 45 euros par jour.

L’assurance scolaire prend en charge les dommages causés aux lunettes optiques

En raison de sa curiosité débordante et de son envie de s’amuser, un enfant reste rarement tranquille. Tout cela fait amplement partie de son épanouissement. Dans ses nombreuses activités et ses va-et-vient, il peut briser ses verres médicaux. Cela constitue une bonne raison de négociation de son assurance scolaire. Cette assurance permet de prendre en charge la réparation ou le changement des verres correcteurs. Même si c’est votre enfant qui est responsable de ce malheureux accident, l’assurance scolaire prend en charge les frais. Vous bénéficiez ainsi jusqu’à 500 euros de frais de remboursement.

Protéger votre enfant même quand il est à l’étranger

Si dans le cadre de ses études, et même pour les vacances, votre enfant se rend à l’étranger, l’assurance scolaire est toujours valable. Ce point est très important pour tout parent. En effet, même au-delà des frontières, l’assurance veille toujours sur votre enfant. Si votre enfant tombe malade, la compagnie d’assurance prend en charge ses soins médicaux. Il est remboursé à raison de 4 000 euros au maximum par an.

S’il est juste parti en vacances et qu’il tombe malade, cela va forcément étendre son séjour. Dans ce cas, l’assurance scolaire prend en charge les frais de prolongation du séjour. Si l’enfant est accompagné, l’assurance prend également en charge les frais de l’accompagnateur. Chacun a droit à 75 euros maximum par personne. Les frais leur sont versés dans la banque la plus proche pour leur permettre d’aller les récupérer sans soucis.

Laisser un commentaire