Conseils sur l’alimentation du lapin

Les lapins sont herbivores, donc la majorité de leur alimentation devrait être composée de foin d’herbe, qui est riche en vitamines A et D ainsi qu’en calcium, protéines et autres nutriments. Manger du foin favorise la santé et devrait être disponible en tout temps. De plus, la nourriture en granulés pour lapins et une variété de légumes à feuilles vert foncé constituent une partie importante de l’alimentation complète et équilibrée de votre lapin. Les friandises, y compris les fruits, devraient constituer une petite partie de l’alimentation de votre animal.

De l’eau douce, filtrée et sans chlore doit être disponible en permanence, surtout par temps chaud, car les lapins sont sensibles aux coups de chaleur. Selon la taille de votre lapin, l’apport en eau devrait être d’environ 10 onces par jour. Rincez la bouteille d’eau de votre lapin tous les jours et nettoyez-la avec de l’eau chaude et une brosse à bouteille chaque semaine.

Apporter des changements à l’alimentation de votre lapin

Comme pour tout changement dans l’alimentation de votre lapin, vous voudrez introduire de nouveaux aliments lentement et en petites quantités. Les lapins sont sensibles et des changements brusques dans le contenu de leur alimentation peuvent augmenter le risque que votre animal développe ces maladies graves.

Les meilleurs aliments pour votre lapin

Foin : Les lapins ont besoin de ce type de fibres pour une bonne digestion ; par conséquent, le foin doit être disponible en tout temps. Mâcher du foin aide aussi à user les dents de votre lapin, qui poussent continuellement. Achetez toujours du foin frais, de haute qualité, propre, sec, parfumé et sans moisissure.

Il existe différents types de mélanges de foin à herbe, selon l’âge de votre lapin et ses besoins spécifiques. Le foin de fléole des prés est un excellent choix de haute qualité pour les lapins adultes, tandis qu’un mélange de luzerne de haute qualité est idéal pour les lapins de moins de sept mois. L’herbe des Bermudes, le brome, l’herbe du verger et le foin d’avoine sont des options supplémentaires pour votre lapin adulte.

Légumes : Offrez à votre lapin une variété de légumes à feuilles et d’herbes vert foncé, comme le chou frisé, les feuilles de navet, la roquette, le dessus des carottes, la laitue romaine, le persil, les feuilles de chou vert, le bok choy et le basilic. Beaucoup de légumes sont idéaux pour votre lapin, cependant, certains ne devraient être fournis qu’occasionnellement et d’autres devraient être évités. Demandez à votre vétérinaire de vous aider à déterminer quels légumes vous devriez donner à votre lapin. Lavez soigneusement tous les produits pour enlever la saleté et les traces de pesticides nocifs. De plus, il est important de jeter les produits qui n’ont pas été consommés dans les heures qui suivent.

Fruits : Essayez de nourrir moins de fruits que de légumes, en raison de leur plus forte teneur en sucre. De petites bouchées (sans les graines ou les noyaux) servies à l’occasion raviront votre lapin. Choisissez parmi les pommes, poires, fraises, bleuets, ananas, bananes, kiwis, abricots, papayes, prunes, framboises et pêches. Encore une fois, lavez soigneusement tous les fruits avant de les servir à votre lapin, et évitez de servir les produits froids.

Des gâteries : Les friandises (y compris les fruits) ne doivent pas représenter plus de 10 % de l’alimentation totale de votre lapin. Les petits morceaux de légumes frais comme les poivrons, la citrouille ou la courge zucchini peuvent être servis comme gâterie. Il existe toutes sortes de friandises saines et entièrement naturelles faites spécialement pour que les lapins puissent les grignoter et en profiter. Beaucoup contiennent des fruits, des légumes, des herbes et d’autres nutriments essentiels. Cependant, certaines gâteries commerciales pour lapins contiennent des édulcorants artificiels, du sucre ou du sel ; lisez donc attentivement les étiquettes lorsque vous choisissez des aliments sains pour votre animal.

Les aliments à éviter pour votre lapin

Il existe plusieurs types d’aliments que vous devriez éviter de donner à votre lapin, pour diverses raisons. Certains aliments peuvent être toxiques, certains sont trop riches en gras ou en sucre, d’autres présentent un risque d’étouffement, certains n’ont aucune valeur nutritive et certains peuvent causer des gaz. Vous pouvez consulter des livres sur les soins des lapins ou des sites Web réputés (comme la SPCA), mais, idéalement, vous devriez consulter un vétérinaire pour animaux exotiques ou un vétérinaire spécialisé dans les petits animaux pour obtenir des lignes directrices sur la nutrition.

Une courte liste d’aliments à éviter pour éviter de nourrir votre lapin comprend le chocolat, la laitue iceberg (en raison de son faible contenu nutritionnel), les haricots, la rhubarbe, le maïs frais, les pommes de terre, les produits laitiers, le pain et la viande. Vous ne devriez jamais offrir à votre lapin des plantes, des fleurs ou de l’herbe de votre cour ou de votre jardin, car ils peuvent contenir des pesticides ou d’autres dangers ; de nombreuses plantes d’intérieur sont toxiques, alors surveillez toujours votre petit animal lorsqu’il est hors de son habitat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *