Tout sur le disque dur personnalisé

Article publicitaire par excellence, le disque dur personnalisé est aussi un objet high-tech utile et pratique. C’est également un produit innovant qui peut être personnalisé à volonté. Depuis quelques temps, de plus en plus d’entreprises optent pour cette idée-cadeau pour surprendre leurs cibles et pour devancer leurs concurrents. Elles permettent de véhiculer une image de marque ou de faire la promotion d’un produit, d’un service, d’un évènement, etc. Tour d’horizon de ce goodies.

Petit historique du disque dur externe

La première version du disque dur externe a été inventée dans les années 80. Il s’agissait d’une unité de disque dur externe destiné pour les ordinateurs IBM PC. Sa conception avait pour objectif de permettre une utilisation avec une carte d’interface spécifique nommée « Interface I ». Celle-ci était indispensable afin de permettre la connexion entre le disque dur externe et l’ordinateur. Les échanges de données étaient alors possibles entre les deux.

A voir aussi : Relamping : Traduire l'éclairage vers l'efficacité énergétique

A partir de cette époque, les usagers se sont intéressés de plus en plus aux disques durs externes. Les fabricants n’ont cessé de les développer. Désormais, il est possible de trouver sur le marché une grande variété de cet article avec des capacités et des tailles différentes.

Les disques durs externes personnalisables sont aussi devenus des cadeaux d’entreprise très prisés, tout comme les autres articles high-tech.

Lire également : Appels illimités vers l'Algérie : restez connecté avec vos proches

Comment choisir un disque dur externe ?

Comme il existe divers types de disque dur pouvant être personnalisé sur le marché, il est nécessaire de se fixer des critères pour affiner le choix. Voici quelques points qu’il faut connaitre avant la commande :

Les différents types de disques durs

En principe, il y a deux grandes catégories de disques durs. Ce sont : le disque dur HDD et le disque dur SSD.

Le disque dur personnalisé HDD est la version mécanique de cet accessoire. Il est pourvu de divers disques disposés les uns au-dessus des autres. Il dispose également de têtes de lecture et d’écriture. Il a un convertisseur qui transforme les données binaires (0 ou 1) en champ magnétique et cela lui permet de les stocker sans les modifier.

Pour ce qui est du disque dur externe SSD, il est dépourvu de partie mécanique. En revanche, il est doté d’une mémoire totalement électronique. Il a l’avantage d’être plus rapide. Néanmoins, il a aussi un volume de stockage limité. Cette version est également plus onéreuse.

La capacité de stockage

Le choix du disque dur externe peut dépendre de sa capacité de stockage. Celle-ci doit correspondre à la quantité de données numériques et de fichiers qui pourront y être sauvegardés. Il faut savoir que le volume des fichiers pourra dépendre de leurs natures. Les fichiers textes sont moins pesants que les fichiers multimédias comme les photos, les vidéos et les enregistrements vocaux. Ces derniers requièrent alors une capacité beaucoup plus importante.

La capacité de stockage des disques durs externes HDD varient généralement de 500 Go à 6 voire 8 To. L’entreprise peut donc en faire le choix en fonction des potentiels besoins de ses cibles. Pour les personnes qui semblent avoir besoin d’un support plus volumineux, elle peut offrir les versions de quelques téraoctets.  Et pour celles qui ont une utilisation ne nécessitant pas beaucoup en matière de capacité de stockage, les modèles de quelques giga-octets peuvent faire l’affaire.

La vitesse de fonctionnement

Ce critère est variable en fonction du type de disque dur. Comme les deux grandes catégories de disque dur externe n’ont pas les mêmes configurations internes, elles n’ont pas non plus la même vitesse.

Le disque dur SSD est clairement plus rapide tandis que la vitesse d’exécution de la version HDD est conditionnée à la vitesse de rotation de ses disques magnétiques. Il faut savoir alors que plus celle-ci est importante, alors plus la rapidité du disque est élevée. Il est possible de trouver deux différentes vitesses de rotation pour le disque dur HHD. La première est de 5 400 tours et la seconde est 7 200 tours/minute. Avec cette dernière, le disque dur peut aller jusqu’à 150 Mo par seconde.

L’interface

L’interface c’est aussi le nom donné à la connectique du disque dur externe personnalisable. Elle agit donc sur la vitesse de transfert des informations numériques entre le disque dur et l’appareil avec lequel il est connecté.

La version standard est l’USB 3.0 ou 3.1. Elle peut être connectée avec une grande majorité des appareils. Elle a une vitesse de transfert 10 fois plus rapide que l’USB 2.0 qui est une ancienne version. Sa performance reste cependant théorique si l’appareil avec lequel le disque dur est utilisé ne dispose pas d’un port USB 3.0 ou 3.1.

Il existe aussi d’autres interfaces de connexion possibles à savoir le Thunderbolt, l’eSATA ou encore le FireWire.

Le format

Il y a principalement deux formats disponibles pour le disque dur externe personnalisé. Ce sont les formats 2.5 et 3.5 pouces. Le premier est plus léger et plus petit. Pour fonctionner, il lui faut peu d’énergie électrique. Il faut une connexion USB pour l’utiliser sur un ordinateur. Ce dernier assurera son alimentation et ainsi, il est possible de faire les transferts de données. C’est également une version facile à transporter. Il convient donc à un usage avec un ordinateur portable. C’est une solution parfaite pour les nomades. Le second est plutôt conçu pour les ordinateurs de bureau. Il dispose de sa propre alimentation électrique. Il est donc nécessaire de le brancher sur une prise secteur.

Comment personnaliser le disque dur externe ?

Il existe différentes techniques de marquage pouvant être utilisées pour personnaliser le disque dur externe. La sérigraphie en est une. Cette méthode est d’ailleurs, l’une des plus courantes car non seulement elle est abordable, mais elle est aussi rapide. Elle permet également de reproduire des motifs suivant la charte graphique de l’entreprise. L’impression numérique est une autre technique qui peut permettre d’avoir les mêmes rendus que la sérigraphie.

Pour réaliser des motifs ineffaçables, la gravure laser est à choisir. Cette technique consiste à apposer des motifs en utilisant un faisceau laser sur la surface de la coque du disque dur. Les traces laissées sont indélébiles.

Recevez l’e-mail quotidien qui rend la lecture des nouvelles vraiment agréable. Inscrivez-vous à la newsletter et rester informé gratuitement.
© 2021 Tous droits réservés
-
Pubcheztom.fr
-
Mentions Légales
-
Contact