Fonctionnalité de tests Twitter avec bulletins d’information destinés aux utilisateurs

Nouveautés pour les utilisateurs de Twitter ! À partir d’aujourd’hui, la plateforme teste une fonctionnalité qui met les bulletins d’information Revue plus en évidence dans l’expérience des réseaux sociaux. Ainsi, certains utilisateurs du Web et Android pourront voir les bulletins d’information des éditeurs dans leur profil sous le nombre d’abonnés.

A voir aussi : Les altcoins de jeu Metaverse et blockchain se rassemblent tandis que Bitcoin cherche du soutien

En

d’autres sens, si vous cliquez sur « S’inscrire », vous serez invité à lire un exemple de problème ou à vous inscrire à l’aide de l’adresse e-mail connectée à votre compte Twitter. Revue indique que cette fonctionnalité sera bientôt disponible sur iOS.

Dans le meme genre : Recourir à un wedding planner: quels avantages?

En janvier 2021, Twitter a acquis la plateforme de newsletter Revue, le marché de ce secteur étant en train de se réchauffer, Medium et Quora ont récemment lancé de nouvelles structures de monétisation, Substack est actuellement évalué à 650 millions de dollars et Facebook est également à l’origine d’une liste de bulletins flashy Bulletin.

Dans ce sens, même Tumblr essaie de tirer profit de l’écriture avec un accès payant, autant que sa base d’utilisateurs ne semble pas être aussi excitée. Cependant, avec sa nouvelle intégration centrale dans les profils Twitter, Revue peut prendre de l’ampleur.

C’est ici 🧡

Aujourd’hui, nous commençons à tester une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de s’abonner à votre newsletter Revue directement depuis votre profil Twitter.

Il est immédiatement disponible pour tous les créateurs de la Revue. Pour commencer, vos bulletins d’information s’afficheront uniquement pour un groupe de test sur Twitter. pic.twitter.com/YDA1AOgelm

— Revue (@revue) 19 août 2021

« L’une des raisons pour lesquelles je suis passé à leur plateforme était le potentiel de lier ma newsletter au fil Twitter et de faciliter l’inscription de mes abonnés », a écrit le rédacteur de la revue sur Twitter.

En savoir plus :