Pourquoi visiter l’État d’Oaxaca lors de votre voyage au Mexique ?

USA et l’Amérique centrale regorge de lieux réputés comme la péninsule du Yucatan, Tulum, Chichén Itzá, la Riviera Maya et les autres. Cependant, d’autres lieux particuliers permettent notamment de profiter d’un voyage spécial.

Il y a notamment Oaxaca qui est digne d’intérêt. Cet État du sud promet un univers à part avec ses plages sauvages, ses jungles, ses cavernes profondes, ses hauts sommets culminant à plus de 3 000 m, ses vallées, ses villages traditionnels… Oaxaca dispose de nombreux atouts. Voici d’ailleurs quelques bonnes raisons d’y faire un tour lors d’une escapade au Mexique.

A lire aussi : cat

L’État d’Oaxaca en quelques mots

L’État d’Oaxaca est localisé dans la zone de la côte Pacifique. Il est particulièrement connu comme le berceau des cultures mixtèque et zapotèque. C’est d’ailleurs pour cela qu’on y retrouve un grand nombre de sites archéologiques impressionnants. Un séjour dans cet État permettra donc de partir à la découverte d’un riche passé. Mais l’Oaxaca est aussi le foyer d’une flore et d’une flore importantes sans oublier ses paysages particuliers qui sont constitués de zones montagneuses ornées par la Sierra Madre del Sur. On retrouve également les lagunes d’eau douce près de Puerto Escondido.

Sur le littoral, Oaxaca rassemble quelques-unes des plus belles plages du pays, mais elles sont peu fréquentées. Cette partie est un terrain de jeu prisé des surfeurs. À l’intérieur des terres, on retrouve de nombreux petits villages qui vivent de l’agriculture et qui conservent encore un mode de vie traditionnel. D’ailleurs, on y recense 16 ethnies indigènes. Dans certains villages de la région, notamment ceux à proximité de la ville d’Oaxaca de Juárez, l’artisanat est présent.

Cela peut vous intéresser : Les plus beaux endroits et sites à découvrir en Loire-Atlantique

D’ailleurs, les tisserands y sont connus sur le plan international. Les Alebrijes, ces petits animaux réalisés en terre cuite y sont créés. En plus de ces derniers, la région est aussi célèbre pour sa production des célèbres céramiques noire appelée Barro Negro. Voilà de très bonnes raisons de faire un tour dans la région d’Oaxaca. Il vous faudra tout simplement organiser votre séjour comme vu ici via une agence de voyages professionnelle. Ce sera l’assurance d’un séjour sur mesure.

Mais que voir et que faire dans cette région ?

Il y a réellement beaucoup de choses à voir et à faire au cours d’un séjour dans cet État lors d’un voyage au Mexique. Peu importe ce que vous recherchez, vous serez ravi de profiter de ses merveilles que ce soit d’un point de vue culturel, historique et naturel. Pour vous aider à préparer cette aventure, incluez les expériences suivantes à votre circuit :

  • La ville d’Oaxaca de Juárez :

Oaxaca de Juárez ou tout simplement Oaxaca est la capitale de l’État d’Oaxaca. Il s’agit d’une étape incontournable pour s’immerger dans la culture de la région. C’est une ville resplendissante qui est localisée en plein cœur de la grandiose chaîne de montagnes Sierra Madre del Sur. Les visiteurs apprécient cette ville pour son histoire, sa culture et surtout l’accueil chaleureux des locaux. Il s’agit également d’une ville coloniale qui offre une architecture attrayante. D’ailleurs, les rues coloniales y sont bordées de magnifiques maisons colorées.

D’origine amérindienne, les habitants y reflètent une culture particulière. Sur place, il est possible de visiter quelques merveilles comme l’église de Santo Domingo, le Centro Cultural Santo Domingo qui abrite les trésors d’or et de jade recueillis au Mont Alban, ainsi qu’un grand nombre d’objets précolombiens des anciennes villes de l’État. D’autres trésors historiques comme la cathédrale du côté du Zocalo, le Museo Rufino Tamayo, la basilique de la Soledad, l’hôtel Camino Real, la Casa Cortés, le marché d’artisanat Juárez, le marché de Abastos… méritent également le détour.

  • Le village de Teotitlan del valle :

Il s’agit du village des tisserands de tapis. Il est localisé dans la région de la Valles Centrales, plus précisément dans la vallée de Tlacolula. Il est particulièrement prisé pour la qualité de ses tapis de laine. Ce sera une occasion pour les visiteurs de découvrir divers ateliers.

  • Santa Ana del Valle :

C’est aussi un petit village de tisserands qui permet de voir la réalisation des couvertures en laine appelées Sarapes et aussi des sacs.

La liste est longue, mais ceux qui veulent prolonger leur aventure dans ce magnifique État du Mexique peuvent rajouter à leur itinéraire certains endroits comme le village de Cuilapan, les sources de Hierve el Agua, le  village de Mitla, la vallée de Etla, le site naturel de la Sierra Norte…