Conseils pour bien emballer votre matériel pour le transport

Lorsqu’un client contacte un professionnel pour le transport de son matériel, il le confie et ce professionnel fait de son mieux pour que le matériel arrive en bon état au point de livraison. Pour éviter tout problème, les deux parties devront prendre des précautions en amont. Notez que les précautions ne tournent pas uniquement autour de l’emballage et nous vous invitons à visiter le blog chronotruck pour en savoir plus. Si le matériel arrive avec une petite fissure à l’arrivée, le problème ne vient pas toujours du transporteur et pour éviter tout problème, il est conseillé de bien emballer votre matériel. Nous allons faire un tour d’horizon par rapport à l’emballage de votre matériel dans ce dossier.

Un carton, une boîte en bois ou un autre emballage ?

Vous devez choisir l’emballage en fonction du poids et du type du colis. Pour un matériel allant jusqu’à une vingtaine de kilos, le carton double ou triple avec cannelures peut être adapté. Pour un matériel plus imposant, allant jusqu’à une cinquantaine de kilos, il faudrait prendre une boîte en bois, en métal ou en plastique solide. Si le matériel en question est plus fragile, prévoyez une protection intérieure. Si le matériel à transporter est plus fragile ou qu’il est plus sensible, vous devez opter pour un emballage hermétique.

Les éléments de protection contre les coups et les chocs

Vu que votre matériel est bien fermé dans le carton ou dans la boîte et même si vous indiquez au transporteur la fragilité du contenu, il est recommandé de bien caller votre matériel dans l’emballage. Vous réduirez ainsi tout risque qu’il s’abîme. Pour qu’il ne flotte pas dans le carton ou dans la boîte, prenez des matériels de calage. Vous avez à votre disposition plusieurs éléments comme les journaux, les chiffons, le papier bulle et le polystyrène.

Les mentions spéciales à noter

Pour ce transport, vous devez indiquer au professionnel le matériel que vous lui confiez et toutes les recommandations nécessaires au transport et à la manutention. Cependant, inscrivez sur le carton ou la boîte les mentions spéciales à votre colis. Le manutentionnaire ne prendra pas toujours le temps de lire les indications que vous avez mis dans le dossier de transport. Mettez des étiquettes bien voyantes comme « Fragile », « Ne pas empiler » et « Ce côté sur le dessus ». Pour plus d’informations sur le transport de votre matériel, vous pouvez vous rendre sur le blog chronotruck.